ACTE#1

Rencontres de la biosphère

__Spectacles

Parce qu'en ces temps troubles, nous espérons pouvoir bientôt nous retrouver pour des moments de plaisir, de détente, de partage, nous vous concocterons aussi des temps festifs pour vos yeux et vos oreilles.
Bal, concert, théâtre, spectacle, projections,... nous pouvons encore y croire.

Micromégas, spectacle co(s)mique

THÉÂTRE

//// Samedi 5 juin à 16h30 _ au Pavillon de la Culture

Présenté par le Théâtre ARTémia Salina
Mise en scène et interprétation : Catherine Caire Mézy
Régie : Didier Caire
Graphisme : Sylvie Tanguy
site internet / email / 06 99 26 82 97

Le géant de Sirius, Micromégas, flanqué de son ami le nain de Saturne, voyagent dans l’espace. C’est un duo de savants fantaisistes qui ne manque pas d’humour. Ils finissent par rencontrer des hommes, ces « insectes invisibles », ces « atomes intelligents », en ce fameux jour du 5 juillet 1737.
Nos héros du cosmos bataillent à grand renfort d’arguments. Dans ce conte philosophique du XVIIIème siècle, dans lequel nous, les « animaux » du XXIème nous nous reconnaissons, Voltaire s’indigne et s’amuse devant « l’orgueil presque infiniment grand » de la « petite race humaine » ...
Le récit est interprété par une seule comédienne, un peu chavirée, comme le sont parfois les clowns poétiques, habitants de l’Ailleurs. Le fantôme bienveillant de Madame du Châtelet, esprit scientifique, admiratrice et traductrice de Newton, amie et amante de Voltaire, n’est pas loin...
Le Théâtre Artémia Salina, ancré au bord de la Méditerranée, entreprend ici un voyage qui nous conduit, après un grand détour dans le cosmos, jusqu’au rivage de la mer Baltique. C’est ici que Micromégas cassera le fil de son collier de diamants. Il se servira de l’un d’eux comme d’un microscope... Et nous voici peut-être, sous le regard du géant, ramenés à plus juste mesure.

À MÉDITER AVANT SPECTACLE...

C’est une expérience étonnante que de croiser Micromégas aujourd’hui : le géant de Sirius, 39 km de haut tout de même, un brin sentencieux, éclaire d’une lumière nouvelle des débats très actuels.
Les philosophes des Lumières n’ont pas toujours bonne presse. On associe parfois un peu rapidement un certain culte de la rationalité avec la prétention de l’homme à dominer la Nature. Ils porteraient, nous dit-on, la paternité des impasses de la modernité.
Né il y a 270 ans dans l’esprit de Voltaire, le géant, discutant et disputant avec « le nain » de Saturne (2 km de haut), nous dit tout autre chose.
Si les dogmes de son temps contre lesquels il ferraille étaient religieux (« le muphti de son pays »), les nôtres sont ceux d’une croyance technoscientifique aveugle aux authentiques conditions d’habitabilité de notre terre. Micromégas a d’ailleurs été condamné et banni de sa planète à cause d’une étude entomologique (sur des puces) : voilà qui résonne en temps de pandémie…
Qu’oppose Voltaire aux certitudes : l’étude minutieuse et attentive, l’observation, l’esprit de curiosité. L’attachement au concret. Après beaucoup de raisonnements fort ingénieux et fort incertains – écrit-il, il en fallut revenir aux faits. Mais les faits eux-mêmes échappent et l’on ne saurait se fier aux apparences. Le relativisme de Voltaire – présent dans le nom même de Micromégas : est-il petit ? est-il grand ? - n’est pas indifférenciation ou unification mais éloge du doute, de la recherche inquiète. Il dit la conscience de nos limites et que la nature des choses n’est pas à notre portée.
Quand Voltaire invite les humains à l’humilité, à considérer leur place ridicule dans l’univers, il fustige l’incommensurable orgueil humain, tout aussi bien qu’il stigmatiserait aujourd’hui l’incapacité des hommes à prendre la mesure des conséquences de leurs actes.
C’est un aspect du génie de Voltaire, de ce récit drôle et fascinant, qu’interpellant directement ses contemporains il nous éclaire sur les travers de notre temps. La raison des Lumières n’anime pas un esprit simplificateur : c’est une raison inquiète et passionnée. Le récit de Voltaire vibre d’une pensée vivante et d’un grand amour des hommes.
La critique de la guerre et l’évidence de son absurdité hélas sont de toutes époques : son actualité brutale et quotidienne se passe de commentaires. Devrait-on pour autant, parce qu’il semble désespéré, oublier l’appel à la tolérance, qui est le sens profond du message de l’envoyé de Sirius ?

Pour aller plus loin ...



Butor Stellaris

CONCERT

//// Samedi 5 juin à 19h _ dans la parc du Chateau d'Espeyran

Rythes

Concert d'objets, de gestuelle musicale, de musique électronique, rituels païens, danse pop, … au confluent des esthétiques traditionnelles rurales et urbaines post-industrielles, Butor Stellaris explore le légendaire animal à travers les masques et les chants.
L'univers des chansons raconte les paysages et les langages camarguais, cévenols, lozériens, maritimes, d'aujourd'hui et d'hier…

Masqués, les personnages opèrent des rituels et transforment la scène en espace sacré imaginaire. Guidés par eux, on écoute et regarde les sons se construire et prendre des formes géométriques ou spatiales, des langues s’inventent ou se reconnaissent, et sans aucun doute on se comprend !
Des jeux en complicité avec le public l'invitent et l'intègrent au rituel ; Butor Stellaris passe et l'on s'envole avec eux.



Tire-toi de mon herbe Bambi ! (en attente de confirmation)

Humour, théâtre d’objets et marionnettes

//// Dimanche 6 juin à 14h et 16h30 _ au Chateau d'Espeyran
à partir de 7 ans | Gratuit | 30 min

Mise en scène et jeu : Hélène Rosset et Olivier Lehmann
Regard extérieur : Jacopo Faravelli de la Cie Anonima teatro.
Résidence : Théâtre de cuisine et Communauté de Communes du Lodévois Larzac.
Soutiens : La Diagonale et Occitanie en scène.

Tire-toi de mon herbe Bambi ! est une fable loufoque et métaphorique autour de l’esprit de propriété et de notre rapport ambigu à la nature...
Une petite forme irrésistible de poésie visuelle et d’humour noir entre théâtre d’objets et marionnettes sur table.

Un couple décide de s’installer en pleine forêt, tenté par le retour à la terre. Mais très rapidement arrive un élément perturbateur – une famille de cerfs qui vient piétiner leur jolie pelouse – provoquant un délire sécuritaire qui va les pousser à dépasser les limites du raisonnable...
Petite fable loufoque et métaphorique autour de l’esprit de propriété, la peur de l’autre ; mais aussi une ode à la nature, à sa grâce, à sa puissance. À travers le théâtre d’objets et la marionnette sur table, on assiste au combat épique entre l’esprit de propriété et l’instinct sauvage.



David Lep0le aux platines

DJ set

//// Vendredi 4 juin en soirée jusqu'à 21h _ sur le parvis du Pavillon de la Culture
//// Samedi 5 juin en journée _ dans la parc du Château d'Espeyran



Harlem Funk Trotters

DJ set

//// Samedi 5 juin toute la journée _ dans la parc du Château d'Espeyran

avec Pierrot + guest !
The Harlem Funk Trotters is a group made of dj’s ( from Avignon/ Dirty South/France)
http://www.myspace.com/harlemfunktrotters



Équité

SPECTACLE ÉQUESTRE

//// Samedi 5 juin à 11h _ dans le parc du Château d'Espeyran

Spectacle proposé par l'association Saint-Gilloise "Équité" avec les enfants du PRE (Programme de Réussite Educative) et leurs chevaux.
Une historiette où des enfants et des chevaux partent ensemble …sauver la planète.



Têtes parlantes ( ANNULÉ )

VIDÉO-PROJECTION SUR FAÇADE

//// Vendredi 4 juin à la nuit tombée _ dans l'ancien chœur, derrière l'abbatiale
//// Samedi 5 juin à la nuit tombée _ dans le parc du Chateau d'Espeyran

Edit & p0llux travaille depuis quelques temps à la réalisation d'images en tous genres, dédiées notamment à la projection monumentale. Ils profiteront de cet événement liant patrimoine architectural et naturel pour immerger la façade arrière de l'abbatiale ainsi qu'une partie de la façade du château d'Espeyran, de leurs images et portraits vidéos.



Solar Sound System

DÉMO MUSICALE

//// Vendredi 4 juin lors de l'inauguration de l'expo chez Edit & P0llux et le soir au Pavillon de la Culture
//// quelques autres démos surprises samedi et dimanche au château d'Espeyran

Sonorisation mobile autonome en énergie.
Loïc Rogard, de l'association Atelier 21, sera à nos cotés tout le weekend et viendra faire quelques démos musicales à bord de son Solar Sound System ! Il nous présentera également l'exposition "Paléo-Energétique" qui sera mis en place chez Edit & P0llux, en centre ville, pour quelques semaines à compter du 4 juin ! (vernissage de 16h à 18h)



Les ego-armés

THÉÂTRE D'OBJETS

//// Samedi 5 juin _ à 16h dans le parc du Château

Les Ego-armés est une performance poétique, intime et actuelle.
Cinq armées, cinq archétypes de nos sociétés qui parlent de nous.