ACTE#1

Rencontres de la biosphère

INTERVENANTS

  • Anna BARANEK : Anna Baranek est née à Sosnowiec, dans le sud de la Pologne. Diplômée en 1982 de l'École des beaux-arts de Wroclaw, elle poursuit ses études dans l’atelier de peinture de Jacques Yankel à l’Académie des beaux-arts de Paris. Pendant quinze ans, l'énergie de cette capitale lui apporte de formidables expériences. En 1986, elle gagne le prix Tremplin du musée Donjon de Niort. En 1999, l'artiste s'installe en Camargue et commence à s'approprier le paysage environnant. Ses oeuvres sont exposées dans des musées et galeries en France, Suisse et Pologne. En 2013, elle est invitée en résidence dans le château d'Espeyran à Saint-Gilles-du-Gard. Sensible au contact et au partage, elle mène de multiples ateliers de création avec adultes et enfants.
  • Pierre BENDINE-BOUCAR, artiste-peintre : L'omniprésence de la couleur dans la pratique plurielle de Pierre Bendine-Boucar est une sorte d'obsession. Elle lui suggère de mécaniser son dessin via des formes automatiques qui existent grâce aux pochoirs. L'organisation spatiale de ses surfaces à peindre se construit selon des jeux et des rythmes de zones colorées, qui se délimitent par l'utilisation d'adhésifs de masquage. Le support peint devient ainsi une composition géométrique précise. Ses thèmes récurrents sont des chantiers chromatiques qui résonnent avec la peinture, l'architecture, la scénographie, la sculpture et l'image.
    • #pierrebendineboucar #pbbfrenchartist
  • Colin G. est plasticien, il vit, travaille à Nîmes, et intervient auprès de différents publics. Dans sa production, il explore des matériaux variés pour créer des volumes, et expérimente diverses techniques de dessin, afin de rendre compte de la fatigue de l'individu, de phénomènes sociaux et culturels dans des lieux et territoires particuliers, ou encore interroger l'homme dans son écosystème. Régulièrement, il rejoue des processus de travail pseudo-scientifiques (la collecte, l'enquête, le graphique).
  • Com-l'Abeille est un programme de parrainage de ruches, de réintroduction de colonies d'abeilles mellifères et sauvages qui favoriseront le développement de la biodiversité locale par l'action pollinisatrice. Ce programme permet également aux entreprises et aux collectivités y participant de mener des actions de sensibilisation sur la fragilité de la biodiversité, l'importance des abeilles et leur déclin dus à l'activité humaine (épandage massif d’insecticides, agriculture intensive, monoculture et déforestation) ainsi qu'à la négligence dans la gestion de la mondialisation (frelon asiatique, varroa, etc…)
  • DIPTYK est une association créée par des plasticiennes voulant penser une pratique des arts plastiques ouverte et participative. Un projet construit autour d'une volonté pédagogique qui mise sur l'énergie, sur le geste, l'expérimentation et le jeu. Leur volonté : proposer des ateliers ouverts à la création pour apprendre à regarder - à découvrir par son regard et imaginer différemment. Par le jeu, les propositions artistiques donnent une grande liberté, clé de toute expression spontanée, et invite à vaguer dans l'imaginaire. Pour faire de chaque instant une infinité de possibilités. Vivre des expériences sensorielles qui tissent du lien, donnent envie de co-construire pour aller plus loin et valoriser sa créativité.
  • L'école l'ours blanc :
    • Fabrice GUIVAUDON : Je commence les arts martiaux par la boxe thaïlandaise et le Kick Boxing en 2000 à l’âge de 20 ans. En 2004 je rencontre le Kung-fu puis le Tai-chi-chuan en Ariège dans les Pyrénées. Depuis ce temps, je voue mon temps à la pratique et l’étude de ces arts. Aujourd’hui encore j’apprends auprès d’un maître que je suis depuis mes débuts. En 2010 je commence à enseigner le kung-fu auprès des adultes. En 2014, après un déménagement dans le Gard, j’ouvre l’association « Ecole l’Ours Blanc » destinée à maintenir, poursuivre et développer l’art ancien du Kung-fu. En 2016, l’école ouvre pour la première fois un cours destiné aux enfants ainsi qu’un cours destiné aux pratiquants de Tai-chi chuan et Qi-Gong. L’association comporte actuellement une cinquantaine d’adhérents, intervient chaque année dans plusieurs évènements, propose des projets et enseigne sur Marguerittes, Nîmes et Castillon du Gard.
    • Page FB: https://www.facebook.com/Ecole.Ours.Blanc
    • Site internet: https://www.ecole-des-trois-principes.com/
    • Margot SERAYET : Animatrice dans différents centres de loisirs de mes 15 à 23 ans, on me reconnait un contact “facile” avec le jeune public ce qui m’oriente en 2016 vers mon métier actuel d’éducatrice de jeunes enfants. Elève de l’Ecole l’Ours blanc depuis bientôt 5 ans, j’ai commencée le kung fu à 22 ans, lors de mes études où j’éprouvais le besoin de connaitre  mon corps au delà des mouvements et situations du quotidien. Fabrice, instructeur de l’Ecole Ours Blanc, m’a également donné l’opportunité d’être assistante instructrice dans la catégorie enfants de notre école, me permettant d’accompagner ce public dans une nouvelle discipline, celle de l’art du kung-fu. Ces cours sont ouverts aux jeunes dès l’âge de 6 ans sur la commune de Marguerittes et se déroulent en salle comme en nature. Nous y développons différents aspects de nos capacités physiques et mentales singulières tels que la coordination, la concentration, l’ancrage au sol, l’équilibre ou encore le lâcher prise.  
  • Fabrice ERRE : Fabrice Erre est enseignant et auteur de bande dessinée. Il s’attache, dans ses récits humoristiques, à pratiquer la parodie et à mettre en scène les comportements humains, des petites faiblesses individuelles aux manipulations de masse. Il a publié, seul ou en collaboration, plusieurs ouvrages (chez 6 Pieds sous terre, Dupuis, Vide Cocagne, Dargaud…), et participe régulièrement à des revues de bande dessinée (Fluide glacial, Spirou, La Revue dessinée). Dans son blog associé au site du Monde, il raconte son quotidien de professeur. Agrégé et docteur en histoire, il a également soutenu une thèse sur la presse satirique du XIXe siècle et publié un essai sur la caricature politique.
  • Guillaume PRADEILLES cultive quelques légumes, arbres fruitiers, plantes aromatiques pour confectionner des recettes qui sont conditionnées en pot ou en flacon. Sans farine de truc, huile de machin partiellement hydrogénée ou E 400 et des brouettes et autres ingrédients dont on ne sait pas définir la provenance et l’utilité dans telle ou telle préparation : que des produits sains et simples que tout le monde peut faire pousser dans son jardin. Il appartient au réseau ARCINES, réseau d’agriculteurs et d’acteurs ruraux, désirant partager le sens et la passion de leurs métiers, dans un objectif d’accueil éducatif auprès de publics d’enfants, d’adolescents et d’adultes. La découverte de l’environnement, de l’agriculture, de l’alimentation et du développement respectueux du territoire est transmise au travers de pratiques écologiques. Les agriculteurs sont formés à la pédagogie de projet (approche sensorielle, activités de découverte).
  • Aloïs ROY est animateur au syndicat mixte de la Camargue gardoise.
  • Service patrimoine de la ville de Saint-Gilles : Le service patrimoine met en œuvre la politique patrimoniale de la Ville de Saint-Gilles, autour de deux pôles majeurs : l’abbatiale de Saint-Gilles et le musée de la Maison Romane. Il gère les opérations de restauration, d’étude et de valorisation du site abbatial, la gestion des collections du musée municipal et leur présentation au public, l'organisation de manifestations culturelles et la mise en place d'actions de médiation. En outre, il travaille actuellement à la création d’un nouveau musée (transfert des collections du musée actuel) dans l’enceinte de l’abbaye à l’horizon 2024.
  • Christel SOLER : Cristel Sophrologue est spécialisée dans les troubles d’apprentissage, la gestion du stress, la sophro-pédagogie, la relaxation au service de l’apprentissage. Diplômée de l’école de Provence en sophrologie et communication inscrite au RNCP, elle exerce au pôle santé des ateliers 49 route de Crau 13200 Arles, et je me déplace dans les écoles.
  • Josiane UBAUD : Josiane UBAUD est ethnobotaniste en domaine occitan. Elle donne des conférences, publie de nombreux articles et ouvrages. Elle anime des sorties naturalistes tout public, ainsi que pour les élèves des écoles primaires jusqu’à l’université. Le but est d’initier à la richesse des couleurs, formes, odeurs, noms et usages occitans de notre végétation méditerranéenne.