ACTE#1

Rencontres de la biosphère

+ Château d’Espeyran

A Saint-Gilles dans le Gard, le site du château d’Espeyran, son parc paysager et sa réserve archéologie abritent le Centre national du microfilm et de la numérisation des archives de France (Ministère de la Culture). Ce domaine, protégé au titre des Monuments historiques et Maison des Illustres, s'inscrit au cœur de la partie gardoise de la Réserve de Biosphère de Camargue qui se déploie sur les départements du Gard et des Bouches du Rhônes.

Le Château d'Espeyran est à l'initiative de ACTE.

NOS PROJETS DANS LE CADRE DE ACTE#1

Projet 1 – Plantation d’arbres dans le parc
Cette année les enfants de la MECS Samuel Vincent de Vauvert investissent le parc du château d'Espeyran. Ils s'intéresseront à son paysage, ses arbres, ce que l'on peut faire ou produire avec des éléments du parc. Il s'agira ainsi de s'appropier l'espace comme de découvrir les enjeux liés au patrimoine naturel : sa conservation, sa régénération, sa transformation, son adaptation, les dangers ...

Projet 2 – Installation des nichoirs à Rollier, chouette effraie et passereaux
Depuis 2014, des nichoirs sont installés et suivis par le naturaliste Benjamin Vollot. Il s'agit de fixer dans le parc des espèces observées ponctuellement et leur offrir des cavités indispensables à la nidification dans un contexte de rareté. 45 nichoirs sont installés : 3 pour les effraies, 15 pour les rolliers, 7 pour les Hulottes et autres chouettes, 20 pour les passereaux ...

Projet 3 – Bilan naturaliste de la biosphère
Un premier bilan naturaliste a été réalisé en 2014 suivi par de nouvelles investigations en 2020 et 2021 qui axeront ces recherches sur les pollinisateurs et en particulier les abeilles sauvages. Ce travail est confié au naturaliste Jean-Laurent Hentz et les résultats consultables sur le site internet de l'Observatoire du Patrimoine naturel du Gard.

Projet 4 – Création du rucher du château d’Espeyran
En partenariat avec Com-l'Abeille, nous créons cette année le "Rucher du château d'Espeyran", il contribuera à la pollinisation dans le parc et les environs et 12 classes des écoles de Saint-Gilles (Jean Moulin, Victor Hugo, Jules Ferry et Lafôret) participeront à différents ateliers autour de cette création et découvriront le rôle indispensable des pollinisateurs.

Projet 5 – Aménagement du dortoir des pipistrelles dans la sellerie
Texte en préparation

Projet 6 – Installation des combles pour le Grand Rhinolophe
Texte en préparation

Projet 7 – Création d’abri en bois et pierre pour le lézard ocellé
Texte en préparation

Projet 8 – Régénération de la ripisylve et de la prairie du site archéologique
Texte en préparation