ACTE#1

Rencontres de la biosphère

CHÂTEAU D’ESPEYRAN

 

Le CNMN est un service des Archives de France consacré à la conservation des collections de microfilms de sécurité et des supports optiques numériques des services d’archives nationales et territoriales. Il est abrité à Saint-Gilles dans le Gard, sur le site du château d’Espeyran, dont il a la charge, comprenant également un parc paysager (13ha) et une réserve archéologique (7ha). Ce domaine, classé au titre des Monuments Historiques et des Maisons des Illustres, s’inscrit au cœur de la partie gardoise de la Réserve de Biosphère de Camargue, qui se déploie sur les départements du Gard et des Bouches-du-Rhône. Il est aujourd’hui soucieux de l’attention et du soin à apporter au Vivant en l’intégrant à ses pratiques quotidiennes et dans son projet éducatif, artistique et culturel.

 

NOTRE RAPPORT À L'ÉCOLOGIE

En signant la charte éco-acteurs de la Réserve de Biosphère de Camargue ainsi qu’en étudiant la possibilité d’une Obligation Réelle Environnementale (ORE), le Château d’Espeyran s’engage à faire évoluer son projet scientifique, culturel et éducatif en y intégrant durablement la problématique écologique, dans l’esprit du Programme MAB (« L’Homme et la biosphère ») de l’UNESCO. Les enjeux environnementaux le conduisent à adapter et à améliorer ses actions et ses pratiques en développant sur la très longue durée une approche interdisciplinaire, collaborative et raisonnée sur les vingt hectares de foncier du domaine et sur ses bâtiments.

Quelques exemples:

-Signataire de la charte des éco-acteurs de la réserve de Biosphère de Camargue :
« En notre début de 21ème siècle, l’humanité doit s’orienter vers un développement plus durable et mieux partagé, indispensable pour faire face aux défis sociaux, économiques et environnementaux de notre époque. Mais les modalités de cette transition restent à construire, et à adapter à de multiples contextes, humains comme naturels. Les Réserves de biosphère constituent un Réseau mondial de sites reconnu par l’UNESCO qui expérimentent, depuis plus de 40 ans, des approches intégrées de conservation et d’utilisation durable des ressources naturelles. En mobilisant savoirs scientifiques et savoirs locaux, en incitant les habitants à participer à la gestion du territoire, en développant les actions de formation et de sensibilisation aux relations entre les humains et la biodiversité, en échangeant avec d’autres régions du globe, les Réserves de biosphère innovent, cherchent, expérimentent, transmettent. Mais la transition ne peut réussir sans l’engagement de chacun vers des pratiques plus viables. C’est pourquoi les Réserves de biosphère souhaitent s’appuyer sur des réseaux locaux d’éco-acteurs. Ces personnes, dans leur métier, leurs activités associatives… partagent les valeurs et enjeux de la Réserve de biosphère, et, fiers ou amoureux des richesses de leur région, souhaitent les transmettre aux générations futures.»
Didier Babin, Président du MAB France

Le 13 janvier 2021, le château d’Espeyran a signé la charte des éco-acteurs de Camargue

 

-Etude pour une Obligation Réelle Environnemental :
Les obligations réelles environnementales (ORE) sont un dispositif foncier de protection de l’environnement. Ce dispositif permet à tout propriétaire d’un bien immobilier de mettre en place, s’il le souhaite, une protection environnementale attachée à ce bien. Cette protection volontaire vise à mettre en place des actions en faveur de la biodiversité, ses éléments et ses fonctions. Cette protection passe par la signature d’un contrat entre au moins 2 parties et requiert des conditions de forme comme un contenu minimal. Sa signature produit plusieurs effets, le premier étant de respecter – sur le très long terme - les engagements environnementaux qu’il s’est lui-même fixés.

Ministère de l'Ecologie

Les partenaires naturalistes du château d’Espeyran sont :
Le conservatoire des espaces naturels d’Occitanie
Le syndicat mixte de la Camargue gardoise

-Membre fondateur des rencontres de la Biosphère de Camargue :
Le château d’Espeyran, comme membre fondateur, participe activement à l’organisation des rencontres ACTE #1 qui a pour objectif de promouvoir les actions menées sur le territoire en faveur de la biosphère par les éco-acteurs, que ce soient des particuliers, des associations, des structures ou des institutions.

-Un projet EACE intégrant pleinement les problématiques environnementales  :
Le projet à l’Education Artistique Culturel et Environnemental du château d’Espeyran intègre désormais la question environnementale. Toutes ses actions de médiations interrogeront désormais le lieu dans sa dimension culturelle comme dans sa dimension naturelle.

Dans le cadre de ACTE#1, le château d'Espeyran proposera :

Projet 1 – Plantation d’arbres dans le parc
Projet 2 – Installation des nichoirs à Rollier, chouette effraie et passereaux
Projet 3 – Bilan naturaliste de la biosphère d’Espeyran
Projet 4 – Création du rucher du château d’Espeyran
Projet 5 – Aménagement du dortoir des pipistrelles dans la sellerie
Projet 6 – Installation des combles pour le Grand Rhinolophe
Projet 7 – Création d’abri en bois et pierre pour le lézard ocellé
Projet 8 – Régénération de la ripisylve et de la prairie du site archéologique

Pour découvrir ces projets en détails :

Dans la même carte