ACTE#1

Rencontres de la biosphère

+ Curiositez !

Curiositez est co-porteur de l’évènement A.C.T.E., en charge de l’organisation de la journée dédiée aux scolaires, le 4 juin.

NOS PROJETS DANS LE CADRE DE ACTE#1

Projet 1 : Arbres ! En collaboration avec Samuel Vincent
Défini en collaboration avec les éducateurs spécialisés et l’équipe d’Espeyran, le projet s’est articulé autour du thème de l’arbre. Les jeunes de la MECS Samuel Vincent de Vauvert ont d’abord parrainé un arbre dans le parc. S’en sont suivis des ateliers autour du patrimoine naturel, voués à en faire découvrir les enjeux : sa conservation, sa transformation, son adaptation, les dangers… Historiens d’art, médiateurs culturels et artistes, tels que Grumo et Anna Baranek, ont ainsi accueilli les jeunes de Vauvert une à deux fois par mois depuis le mois d’octobre 2019. Les travaux réalisés seront valorisés lors du festival A.C.T.E.

Projet 2 : C'est mon patrimoine
Le dispositif C’est mon patrimoine ! est un dispositif national piloté par le ministère de la Culture et le Commissariat général à l’égalité des territoires. Il participe de l’éducation artistique et culturelle des enfants et des adolescents pendant les vacances scolaires. Accueillis dans les lieux patrimoniaux sur l’ensemble du territoire, les jeunes ont accès à différents programmes d’activités pluridisciplinaires.
Chaque été depuis 2008, Espeyran accueille le projet, co-construit avec le centre social La Croisée, la ville de Saint-Gilles et Curiositez ! En 2020-2021, le thème était « Futur(s) possible(s) », permettant d’interroger tant le passé, le présent et le futur. Au fil de son histoire, un lieu patrimonial, bien qu'il ait vocation à être conservé, se transforme, évolue, change. Le château d'Espeyran reste un conservatoire du temps, témoin privilégié de l'histoire de la villégiature au XIXe siècle. Mais la présence voisine du Centre National du Microfilm et de la Numérisation, installé à quelques mètres, montre comment le domaine s'est adapté aux besoins de son temps et répond à des préoccupations actuelles. Demain encore, le lieu se sera transformé, de manière imperceptible ou bien au contraire, de manière marquée, soit par la main de l’homme, soit par les forces de la nature. En effet, situé à proximité de la Camargue gardoise, le site est soumis aux enjeux liés à la montée des eaux, perceptibles dans l’environnement directe du site.
En 2020, le projet C'est mon Patrimoine ! à Espeyran vise ainsi à sensibiliser les jeunes aux notions de temps passés, temps présents, temps futurs en participant à différents ateliers interrogeant l'aménagement d'un lieu, son architecture et son environnement naturel. Ils seront invités à imaginer les possibles futurs d’un site patrimonial et de ses abords, à partir des évolutions imposées par les changements climatiques. Le projet vise ainsi à confronter les notions de conservation, transformation et évolution climatique autour de deux ateliers menés par des artistes plasticiens. Pierre Bendine Boucar a proposé la création d’une œuvre collective, retraçant le passé, le présent et le futur des participants. Grumo a mené un atelier autour de la notion de l’éphémère. L’ensemble des œuvres réalisées avec les jeunes seront présentées dans le parc d’Espeyran lors du festival A.C.T.E.
Le projet est soutenu par la DRAC, le Conseil Régional d’Occitanie, le CGET, la DRAJES.

Projet 3 : Résidences
Depuis 2010, le château d’Espeyran à Saint-Gilles géré par le Centre National du Microfilm et de la Numérisation (CNMN) accueille un artiste ou une équipe artistique en résidence, grâce au soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie (DRAC) et en collaboration avec l’association Curiositez. Les résidences sont conçues comme des projets de recherche, à la fois théoriques et appliqués, sur le domaine et son histoire. Le résident est invité à poursuivre ses recherches personnelles, tout en les croisant avec le contexte du domaine. Le projet vise ainsi à proposer un nouveau regard et une approche singulière du ou des lieux, comprenant à la fois un château et ses communs du XIXe siècle, un centre de conservation d’archives et un parc paysager.
En 2020, Fabrice Erre a été résident à Espeyran
En 2021, une résidence croisée a été organisée : le projet Dehors ! Si Anna Baranek, Pierre Bendine Boucar et Colin G. ont déjà posé leur regard sur le lieu lors de résidences individuelles, ensemble, ils proposent de renouveler l’expérience en proposant une résidence collaborative, à partir d’un point de départ commun sur lequel aucun d’eux ne s’était pour le moment arrêté : le parc, le patrimoine vivant, l’extérieur, dehors !
Le projet est soutenu par la DRAC Occitanie.